C’est à toi d’écrire la fin de l’histoire ! Xana la pirate concours 2017

 

Xana, la pirate

Il était une fois, dans un pays lointain, une très jolie jeune fille qui s’appelait Xana. Elle avait rencontré un beau jeune homme, nommé Octo, et tous deux s’aimaient beaucoup.

Un jour, hélas ! Octo dut partir à la méchante guerre. Avant de partir, il avait promis à Xana qu’en revenant de la méchante guerre, ils se marieraient afin de vivre très heureux ensemble. Mais le destin en avait décidé autrement. Les mois passaient et Xana était triste, car elle n’avait plus aucune nouvelle de son cher Octo.

Sa maman et son papa, la voyant si triste, lui proposèrent de faire un beau voyage en mer. Son papa avait une sœur qui habitait dans les îles des Caraïbes. Les gens de l’île l’appelaient Mamma Caraïbo. Elle avait une fille, Tita, qui était du même âge que Xana. Tita, la cousine de Xana, était la joie de vivre de toute sa famille : elle dansait et chantait toute la journée. Elle portait de jolis colliers de fleurs.

Par une belle journée de printemps, Xana et ses parents prirent un beau bateau tout blanc pour retrouver Mamma Caraïbo et sa famille. Le voyage se passait très bien. Xana était heureuse. Il y avait, dans la mer, de jolis poissons de toutes les couleurs, des gros poissons volants et aussi des oiseaux qui chantaient en suivant le beau bateau blanc. Mais, le soir, avant de s’endormir, Xana pensait à Octo et elle pleurait doucement.

Un matin, alors qu’elle se réveillait, le ciel était noir ; la mer aussi était très noire et le beau bateau se balançait dans tous les sens. Il pleuvait beaucoup. On ne voyait plus rien. Xana, avec son papa et sa maman, avaient très peur. Ils se blottirent les uns contre les autres. Le bateau blanc tourbillonnait dans la terrible tempête et il finit par s’écraser sur une île, contre les rochers. Les passagers criaient de partout. C’était déjà la nuit.

Le lendemain, le ciel était bleu, les oiseaux chantaient de nouveau et Xana se réveilla toute mouillée. Elle avait très froid et tremblait de peur. Elle appela ses parents et courait dans toute l’île. En vain… Il n’y avait plus personne. Xana était toute seule. Elle se mit à genoux et pria la Sainte Vierge de toutes ses forces, comme ses parents le lui avaient appris. Maintenant, elle avait très faim et, épuisée, elle s’endormit de nouveau.

Quand, soudain, elle entendit des voix et des bruits bizarres. Elle alla se cacher derrière des rochers. De là, elle aperçut des gens habillés de pantalons noirs et de grandes chemises à fleurs, et qui avaient aussi des foulards sur la tête pour retenir leurs longs cheveux. Ils allumèrent un grand feu et se mirent à rire, à boire, à manger et à danser. Xana les regardait de loin.

À les regarder manger, la faim lui tenaillait encore plus l’estomac quand, brusquement, quelqu’un l’attrapa. C’était le chef des pirates. Il était très grand, il riait très fort et sentait mauvais. Xana était terrifiée. Elle n’arrivait pas à voir son visage et bientôt elle s’évanouit de peur et de faiblesse. Lorsqu’enfin elle ouvrit un œil, elle poussa un grand cri, car elle reconnut Octo, son grand amour. Il lui donna à manger, lui offrit des vêtements et les pirates repartirent sur leur voilier avec Xana comme prisonnière. Octo lui raconta son histoire et sa méchante guerre : les bateaux se battaient et il fut fait prisonnier par les ennemis. À leur tour, leur bateau coula, et lui aussi avait été sauvé par des pirates.

Les jours, les mois, les années passèrent. Xana avait appris, par la force des choses, à piller les bateaux sur les mers. Elle devint, à son tour, très dure et méchante. Cependant, le soir, elle continuait toujours de penser à son amour d’Octo, quand il était plus jeune. Mais ce temps était malheureusement révolu et, désormais, il se faisait appeler le capt’ain Price et les pirates avaient très peur de lui et même aussi de Xana. Ils pillaient sur toutes les mers et ramenaient tout un tas de trésors.

Sur le bateau, les disputes étaient nombreuses. Il y avait deux clans et Xana avait de plus en plus de pouvoir sur les pirates. Beaucoup étaient révoltés contre le capitaine Price ; ils voulaient Xana comme chef de tous les pirates et l’appelaient désormais Xana la guerrière.

Une après-midi, il y eut une bagarre entre les pirates. Le capt’ain Price voulut séparer deux marins mais il reçut un coup de sabre au ventre. Alors qu’il était mortellement blessé, il confia un secret à Xana : sur une île, se trouvait un grand trésor. Cette île s’appelait « l’Île des morts », car elle était remplie de squelettes et plus personne n’y habitait sauf un gardien. Nul ne savait qui était ce gardien. Xana promit au capitaine Price qu’elle ramènerait le trésor.

Xana n’était plus la même. Elle se retrouvait de nouveau seule et elle devint encore plus méchante. Elle pillait, rançonnait tous les bateaux qui se trouvaient sur son passage.

Un jour, elle décida de ramener le trésor de « l’Île des morts ». Elle naviguait d’île en île, à la recherche du fameux trésor. Grâce à son obstination, elle finit par retrouver cette île. Elle ne voulut personne pour l’accompagner. Elle plongea du bateau et se mit à nager jusqu’à la rive, avec son sabre dans la bouche. Une fois sur le rivage, le silence était pesant : on n’entendait que le bruit des vagues. Xana était bien sur l’Île des morts. Impressionnée, elle regardait au loin son navire et, pour la première fois depuis qu’elle était devenue pirate, Xana la guerrière eut très très peur. Elle sentit derrière elle une présence menaçante et se retourna brusquement : un crocodile ouvrit grand la bouche. Elle resta figée sans rien dire et l’animal se mit à parler : « Bonjour Xana, on m’appelle Monsieur Sac le crocodile, et je suis le gardien de l’île ».

Que va-t-il se passer ?
C’est à toi d’écrire la fin de l’histoire !
Envoie-la nous par email à :
infos@cine-art-loisir.com

La plus belle fin sera ajoutée sur notre site Internet.
Et le gagnant recevra un superbe habit de pirate.

Vite ! À ton imagination !

D’après une idée originale de Jean-Claude Guerguy
www.cine-art-loisir.com