La Vierge enceinte la ferme aux mille lumières 2016

La Vierge enceinte

 

De nombreuses représentations de la Sainte Vierge Marie montrent les signes extérieurs de son proche enfantement. Elles ne sont pas aussi nombreuses que les Vierges à l’Enfant ou les Vierges allaitantes, mais elles ont bien leur place dans l’iconographie chrétienne.

Certaines époques l’ont représentée davantage de cette manière, comme sur certaines peintures du XIIIe au XVe siècle, où l’on voit même des foetus en coupe transversale. Une représentation trop anatomique tend à faire oublier l’essentiel, qui est tout simplement de représenter la maternité de la Vierge Marie à la fois dans son sens naturel, surnaturel et miraculeux. C’est pourquoi les Vierges enceintes ont été ensuite moins représentées.

La Vierge Marie a été naturellement mère de l’Enfant-Jésus en le portant en son sein, en le nourrissant de son lait et en l’élevant comme tous les bébés du monde. Elle l’a été surnaturellement, car elle l’a engendré par l’opération du Saint-Esprit sans la paternité naturelle de saint Joseph. Elle l’a été miraculeusement, car elle l’a engendré tout en gardant sa virginité.

La Vierge Marie est mère de Dieu, car elle est la mère d’un Fils qui est Dieu. C’est de sa maternité divine que découlent tous ses privilèges, en particulier sa sainte et immaculée Conception (fêtée le 8 décembre).

 

FT www.cine-art-loisir.com