Exposition « Pinocchio, le p’tit menteur » – 2016

« Dans un petit village très calme, vivait un honnête menuisier du nom de Gepetto. Son rêve le plus cher était d’avoir un fils.

Un jour, à partir d’une souche d’arbre, il fit un petit pantin de bois à qui il donna un nom, comme il le faisait pour toutes ses marionnettes : il appela son pantin Pinocchio.

Or, par une belle nuit, la Fée Bleue apparut dans la demeure de Gepetto et exauça son vœu : elle donna vie à ce petit pantin ! Elle lui promit de devenir un vrai petit garçon s’il s’en montrait digne. Pour cela, elle recommanda à Jiminy Criquet de veiller sur lui et de l’éduquer.

À son réveil, Gepetto fut ravi de voir bouger son pantin de bois. Il le traita alors comme un vrai garçon et l’envoya à l’école.

Malheureusement, sur le chemin, Pinocchio rencontra Grand Coquin et Gédéon, deux prétentieux personnages ne pensant qu’à l’argent. Ils le persuadèrent d’abandonner l’école pour faire carrière dans le théâtre et devenir ainsi un grand artiste. Jiminy protesta mais Pinocchio ne l’écouta point. Il rejoignit la troupe de Stromboli, un cruel marionnettiste.

Pour son premier essai, il dansa avec d’autres pantins de bois mais, eux, ils bougeaient grâce à des fils, tandis que Pinocchio, lui, dansait tout seul… Fier de sa nouvelle acquisition et pensant à la fortune qu’il se fera, Stromboli l’enferma dans une cage. Pinocchio était triste, il pensait à son père en pleurant…

La Fée Bleue lui apparut et lui parla. Mais Pinocchio lui mentait et cela le punissait car chaque mensonge lui faisait allonger son nez ! Finalement, Pinocchio raconta la vérité à la Fée Bleue et son nez retrouva sa forme initiale. Il promit à la Fée Bleue de ne plus désobéir et elle l’aida à s’échapper.

Mais encore une fois, sur le chemin, il tomba sur Grand Coquin et Gédéon. Et cette fois, ils le persuadèrent d’accompagner d’autres enfants à l’Île aux Plaisirs, une île où il fait bon vivre : pas d’école, que des jeux… Ces deux mécréants se firent récompenser d’une belle somme d’argent.

Les enfants ne se souciaient de rien et étaient fous de joie à l’idée de pouvoir s’amuser à leur bon gré. Arrivés sur l’île, ils s’adonnèrent aux pires désordres…

Pinocchio et son ami prirent le petit bateau, passèrent sous une cascade dont ils burent un peu l’eau. Cette eau était magique, car elle avait pour effet de transformer les petits enfants en… ânes ! Ces ânes faisaient la fortune du maître de l’île qui les revendait au plus offrant !

Mais grâce à Jiminy Criquet, Pinocchio parvint à s’échapper de l’île. Cependant, il lui restait de lourdes séquelles : des oreilles et une queue d’âne…

Arrivé chez lui, Pinocchio chercha Gepetto… Il n’était pas là. Il apprit qu’il était parti en bateau avec Cléo, son poisson rouge, et Figaro, son chat, à la recherche de l’Île aux Plaisirs afin de sauver Pinocchio. Malheureusement, sa quête s’était achevée dans le ventre de la baleine Monstro.

Pinocchio partit à son secours sur une petite barque, chercha Monstro et se laissa avaler. Dans son ventre, il retrouvit Gepetto, toujours vivant ! Après avoir mis feu aux débris de sa barque, Pinocchio rejoignit sa petite famille sur un radeau. Monstro, étouffé par la fumée qui se dégageait de son propre ventre, toussa et, involontairement, expulsât le radeau vers l’extérieur.

Personne ne fut blessé et tout le monde retourna au village. Une nouvelle vie commença pour Pinocchio, puisque la Fée Bleue tint sa promesse et que Pinocchio devint alors un vrai petit garçon. »

Texte revu et corrigé par Ciné Art Loisir et issu de https://disneyetnous.xooit.com/t1061-Pinocchio-l-histoire.htm?q=pinocchio .

Vous pouvez également télécharger une traduction complète du roman en cliquant ici. Ce dernier document provient de : http://bdemauge.free.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.